Le Château de la Jaubertie : une pépite viticole de Dordogne !

Le Château de la Jaubertie, AOP Bergerac, récolte des cépages rouges et blancs sur 50 hectares. Depuis 1973, la propriété, située en bordure de l’appelation Monbazillac,  appartient successivement à plusieurs membres de la famille Ryman. Elle est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 2005. Le nom du château « La Jaubertie » vient de la rivière éponyme.

Rencontre au château,  avec découverte de vins biologiques et dégustation de cuvées de prestige de toutes les couleurs ! 

Château de la Jaubertie

Lors de l’escapade d’Aubert Ermisse en Dordogne, nous avons découvert une nouvelle pépite, le Château de la Jaubertie.

Depuis 1973, la propriété appartient successivement à plusieurs membres de la famille Ryman. Elle est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 2005. Le nom du château « La Jaubertie » vient de la rivière éponyme.

Nous sommes accueillis par François qui va nous guider à travers les vignes et le chai pour nous donner un certain nombre d’explications . Ses mots sont simples ce qui permet, y compris à un néophyte, de comprendre le vignoble, les cépages et la vinification.

Suivez le guide…

Le vignoble et les cépages du château de la Jaubertie

Nous voilà dans les rangs de vigne !

Tout d’abord, le vignoble de la Jaubertie (50 ha) propose des cépages similaires à ceux que l’on trouve dans le bordelais, en limite de l’appellation Monbazillac. Ensuite, le climat est mi continental – mi océanique avec des étés secs favorables à l’agriculture biologique. En outre un printemps parfois très humide impliquera un risque de mildiou.

Passons maintenant aux cépages…

Premièrement, les cépages blancs (26 ha) comprennent le Sauvignon, le Sémillon et la Muscadelle, de Chardonnay et de Chenin.

Deuxièmement, les cépages rouges (24 ha) le Merlot, le Malbec, le Cabernet franc, le Cabernet sauvignon et deux anciens cépages typiques du sud-ouest : le Mérille et le Fer Servadou.

La Jaubertie et sa culture biologique

Avec une conversion débutée en 2005, tout le vignoble du Château de la Jaubertie est certifié en Agriculture biologique (2008).

C’est simple !

  1. Mise en place d’une couverture végétale annuelle permet de remplacer les apports d’engrais,
  2. Les parcelles arrachées sont laissées en jachère pendant 3 ans avec des cultures d’orge, de luzerne …,
  3. La culture de plantes pollinifères comme la luzerne, le tournesol et le maïs permet d’attirer les abeilles ainsi que les oiseaux, permettant de contrôler naturellement la population des insectes sur les parcelles non plantées

Merci François !

Les vinifications au Château de la Jaubertie

Après cela, passons à la vinification. Elles sont au nombre de 4 :

  1. En rouge
  2. En blanc
  3. En rosé
  4. En vin nature

Vous allez voir çà va bien se passer !

  • Vinification en rouge

Tout d’abord, la date de ramassage est déterminée d’après l’arôme du fruit, le pH et les tanins… Puis les vins sont vinifiés à plus basse température, sans dioxyde de soufre (SO²), et les actions physiques (remontage ou délestage) sont limitées pour extraire moins de tanins et privilégier le fruit.

Ensuite, les cuvées Nature et Tradition bénéficient d’une macération à froid de 3 jours pour extraire l’arôme fruité et la couleur. Les vins sont pressés avant la fin de la fermentation pour garder des tanins suaves.

Enfin, les cuvées Colombier, Mirabelle et Monologue, la macération post-fermentaire sur marc est privilégiée pour gagner en finesse. Le vin est élevé en fût de chêne français de 225L et 400L avec une quantité infime de SO² (dioxyde de soufre). La fermentation malolactique ne commence qu’au printemps suivant.

L’ensemble des vins rouges est mis en bouteille sans filtration.

  • Vinification en blanc

Pour commencer, au château de la jaubertie, la récolte, décidée d’après le goût des raisins et bien sûr le pH, s’effectue tôt le matin au lever du soleil ; le moment le plus froid de la journée. Puis les raisins blancs sont refroidis si nécessaire à 5-8°C pour préserver les saveurs de fruit. 15 à 20 % sont vinifiés en barriques de chêne français de 3 à 5 ans, d’où une belle complexité. Pas moins de 6 levures différentes sont utilisées, en fonction du caractère individuel du jus de chaque parcelle de vigne, puis les vins restent sur lies (et sans sulfite) de 1 à 4 mois pour permettre aux arômes de se développer.

La « cuvée Mirabelle » (notre favorite) est vinifiée puis élevée en barrique de 300 litres et ne subit aucune filtration avant la mise en bouteille.

  • Vinification en rosé (*)

Il faut savoir que le traitement et la vinification sont similaires aux blancs, avec une attention particulière à minimiser le contact du jus avec le raisin pour garder une couleur pâle. Une seule levure est utilisée pour garder la typicité des caractères de fruits rouges des cépages du Château de la Jaubertie.

  • Vinification des vins natures

Le principe est l’expression naturelle du raisin sans apport d’intrants extérieurs. Ainsi, les raisins, ramassés à la main, macèrent à froid 3 jours comme les cuvées Tradition mais sans ajout de levures. Ensuite, les vins sont élevés en cuve et sans bois pour préserver l’expression du fruit puis embouteillés toujours sans SO².

Vous voilà incollable sur le sujet !

(*) le saviez-vous ? Le rosé est produit à partir de raison noir (ou rouge). C’est la vendange de ces raisins qui permet sa « fabrication ». Le procédé conste à séparer les baies de la peau, la pulpe, les pépins et le jus de raisin. C’est pendant la « cuvaison », la teinte rosée est donnée par les pigments des raisins. 

Enfin, la dégustation (*)

Mais c’est pas fini ! En conclusion de notre visite, nous nous dirigeons vers le lieu de dégustation en compagnie de la charmante Maïté.

Nous découvrons les Cuvées Traditions en rouge et blanc, la Cuvée Mirabelle en rosé et terminons par les « Cépages Oubliés » en rouge et blanc.

(*) L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Avec le Château de La Jaubertie, nous proposons pour nos clients des découvertes « en immersion » et… des dégustations plus poussées !

Pour découvrir certaines de nos autres pépites sur le vin, consultez nos articles sur le Château Smith Haut Lafitte en Gironde, le Domaine de Midalidare en Bulgarie, et 2 supers cavistes à Paris : Arthus et Jean.

 

Les Autres pépites de la Dordogne :

 

Si vous êtes une entreprise, ou un groupe d’amis, amateurs de vins, n’hésitez pas à nous solliciter pour l’organisation d’un séjour sur le thème viticole, en France ou à l’étranger, contactez-nous !

Faites appel à Aubert Ermisse pour organiser votre séjour sur Mesure en Dordogne, entre collaborateurs, entre amis ou en bien en famille !

Des escapades Aubert Ermisse, révélatrices de pépites tricolores. 

Carnet de Voyage

Découvrez nos dernières pépites

Rose de Damas (Bulgarie)

Rose de Damas (Bulgarie)

Rosa Damascena ou Rose de Damas est notamment produite en Bulgarie. Venez découvrir la fabrication de cette huile de rose de sa récolte jusqu’à sa distillation.

Taïko à Tokyo

Taïko à Tokyo

Initiation au Taïko au Japon. A l’occasion d’un voyage sur mesure apprenez à jouer en mesure du tambour japonais. Une activité énergisante !

Parlez-nous de vos projets

Un devis, une discussion, nous sommes à l’écoute de vos projets événementiels,
 de voyages, qu’ils soient professionnels ou personnels