24 Nov, 2023

Voyager en Shinkansen : une expérience exceptionnelle

Voyager en Shinkansen (TGV japonais) est un impératif au Japon. Ils sont synonymes de « Confort », « Propreté », « Silence absolu », « Ponctualité », « Rapidité prodigieuse » et « régularité » ! Leur empreinte carbone par passager est très faible. Ces trains offrent aussi un panorama exceptionnel sur la ville et les campagnes japonaises.

Voyage sur mesure au Japon : Shinkansen séries N700/N700A
Voyage sur mesure en train au Japon : panneau de direction pour achat des billets sur la ligne Yokohama

Le Shinkansen : un train pas comme les autres

Pour rejoindre Tokyo, nous prenons le Shinkansen. Fait étonnant : nos valises sont directement transférées en camion jusqu’à notre hôtel ! En effet, les trains japonais ne sont pas adaptés pour des voyages avec des gros bagages !

Un Shinkansen relie Kyoto à la capitale, toutes les 4 minutes environ. Comme depuis notre arrivée dans la mégalopole, le contraste entre le Japon et la France est immédiat !

Sur nos tickets d’embarquement, nous retrouvons le numéro de notre voiture et notre place attitrée. Une petite vérification sur l’un des panneaux lumineux indiquant l’emplacement exact de la voiture. Nous nous positionnons, en ligne, à la place indiquée au sol. Les passagers sortent du wagon, puis vient notre tour.

Zéro bousculade ni incivilité !

Voyager en Shinkansen : Le confort et la ponctualité

Nous sommes également agréablement surpris par le confort de ce train à grande vitesse. A titre de comparaison, les sièges de la 1ère classe sont proches des sièges de la classe « Business » long-courrier de nos compagnies aériennes. Dans la plupart des cas, les sièges sont rotatifs (180°). Ainsi si vous êtes 4, vous pouvez vous retrouver face à face !

Le train part du quai à l’heure pile*, pour atteindre une vitesse de croisière de plus de 250Km/h. Si, comme nous, vous avez la chance d’être assis(e) côté gauche, dans le sens de circulation Kyoto/Tokyo, vous aurez probablement la chance de voir le Mont Fuji.

Le contrôle de nos billets est également étonnant. En effet, dès que le contrôleur entre dans le wagon, il salue l’ensemble de la cabine. D’ailleurs, il s’assure discrètement de la validité de nos titres de transport, et enfin nous salue une seconde fois avant de passer dans le wagon suivant.

(*) Être à l’heure au Japon est un impératif ! Je me souviens avoir vu à la télévision japonaise, lors du JT, un conducteur de train faisant des excuses publiques car il avait accumulé en 365 jours, 54 secondes de retard sur ses trajets ! Le président de la compagnie ferroviaire avait également ajouté que sa compagnie allait tout mettre en place pour améliorer sa ponctualité !

Restauration à bord du Shinkansen

Enfin, les plateaux repas à bord finissent de nous convaincre des différences entre la culture occidentale et orientale. Une hôtesse nous salue en entrant dans notre wagon (et le fera également avant de sortir).

Elle passe à travers les rangées, pour discrètement nous proposer toutes sortes de mets locaux : gâteaux, boissons chaudes ou froides… toutes les faims trouvent de quoi se sustenter ! Il est aussi possible de prendre avant d’embarquer des eki-bento (eki pour « gare »), des boîtes individuelles composées de crudités, viandes, poissons, riz, nouilles, légumes et autres condiments. Un pur délice !

Les différents classes à bord du Shinkansen

Il existe en général 2 classes de voyages à bord des Shinkansen. La « Green Class » (1ère classe) et  l’ « Ordinary Class » (2nd classe). Certains Shinkansen, comme la version E5 et E7, proposent également la « Gran Class » encore plus luxueuse que la « Green Class »

  • Gran Class, avec des rangées de 3 sièges (2+1), avec des sièges comparables aux sièges « business class », avec chaussons, couverture…et un personnel dédié à cette classe,
  • Green Class, la première classe, avec des rangées de 4 sièges (2+2), les sièges s’inclinent parfois jusqu’ 150°
  • Ordinary Class *, avec des rangées de 5 sièges (3+2).

Chaque rangée de sièges pivote à 180 degrés, une invention très pratique qui permet ainsi de voyager dans le sens de la marche. Idéal pour les voyages en Famille ou entre amis.

Avant chaque service, à la gare de départ, les employés nettoient de fond en comble chaque voiture et s’assurent que les sièges soient bien dans le sens de la marche.

(*) Même en Ordinary Class, les wagons sont pourvus de places confortables qui laissent beaucoup d’espaces pour les jambes.

Les services du Shinkansen

Il existe aussi les « services de train » : ils sont appelés « Hakata », « Nozomi » (Espoir), « Hikari » (Lumière) « Kodama » (écho), Sakura (Cerisier)…En général ces trains indiquent s’ils sont directs ou bien s’ils s’arrêtent à toutes les gares.

 Les équipements disponibles à bord du Shinkansen

Les Shinkansen sont particulièrement bien équipés. On aux extrémités des voitures des toilettes (de style européen ou turcs), des lavabos séparés, et dans certaines voitures des espaces fumeurs (capacité 2/4 personnes).

Les différents modèles de Shinkansen

La première génération de Shinkansen a été dénommée  « série o » (1964), moins de deux semaines avant le début des Jeux Olympiques de Tokyo !

Elle opérait à 220km/h sur la ligne à grande vitesse Tokaïdo. Elle a été retirée en 2008. Ensuite sont sorties les séries 200, 100, 300, E1, 400, toutes supprimées du réseau entre 2008 jusqu’en 2012.

Les rames Shinkansen toujours circulantes vont de la série 500 à 700 (depuis 1997/1999), puis :

  • Série N700S / N700A (2020) vitesse max 332km/h, Equipé d’un système d’auto-propulsion (avec batterie au lithium-ion), extrêmement utile en cas de coupure de courant ou de tremblement de terre,
  • Série 800 (2004) vitesse max 260km/h. Inspiré de la série 700 avec un nez plus conique,
  • Série E5 (2011) vitesse max 320km/h. Equipé d’une suspension électrique active,
  • Série E6 (2013) vitesse max 320km/h,
  • Série E7 / W7 (2013/2014) vitesse max 275km/h,
  • Série E8 (2024) vitesse max 300km/h. Couleurs : blanc, violet et jaune afin de rappeler les paysages de la région de Yamagata. Equipé d’une suspension électrique active,
  • Série H5 (2016) vitesse max 320km/h. Couleurs : blanc, violet et jaune afin de rappeler les paysages de la région de Yamagata. Equipé d’une suspension électrique active,
  • Série E956 – Alfa-X (2019). En phase de test. Les trains Alfa X ont été conçus pour augmenter le rendement énergétique et le confort des passagers, et pour être plus respectueux de l’environnement. Vitesse Max 400km/h. Mise en service 2030.
  • Le programme Maglev permettra aux passagers de voyager entre Tokyo et Osaka en moins d’une heure. Le coût total de la construction est estimé à environ 45 milliards d’euros. Vitesse Max 400km/h. Mise en service 2027.

Le réseau Shinkansen au Japon

Les Shinkansen parcourent trois des quatre îles du Japon, du Nord au Sud, de Hokkaido à Kyushu de Sapporo à Fukuoka.

Six compagnies Japan Railways opèrent l’ensemble du réseau. Tous les trains qui circulent au Japon ne sont pas exclusivement des Shinkansen.

Les principales lignes (rapides) de Shinkansen ont chacune leur nom, en fonction de leur rapidité.

  • « Tokaïdo » (285km/h – distance 550km – Tokyo → Shin Osaka.
  • « San’yo » (300km/h – distance 640km – Shin Osaka → Hakata
  • « Tôhoku » (320km/h – distance 550km – Tokyo → Shin Aomori
  • «  Hokkaido » (260km/h – distance 150km – Shin Aomori → Shin Hakodate-Hokuto
  • « Jôetsu » (275km/h – distance 330km – Tokyo → Niigata
  • « Hokuriku » (260km/h – distance 575km – Tokyo → Tsuruga
  • « Kyushû » (260km/h – distance 290km – Hakata → Kagoshima
  • « Nishi- Kyushû » (260km/h – distance 70km – Takeo Onsen → Nagazaki

D’autres lignes rapides sont en cours de construction.

Après 2h de trajet, nous arrivons à la gare principale de Tokyo : Tokyo Station. Et vous pouvez vérifier votre montre : l’heure d’arrivée prévue est l’heure réelle d’arrivée ! Un trajet dans les transports en commun loin de la cohue habituelle !

Voyager en Shinkansen au Japon est un impératif. Le voyage en lui-même résume à lui seul certaines spécificités du Pays du Soleil Levant : propreté, efficacité, confort, rapidité…Et quand vous remonterez dans un TGV, vous sentirez bien la différence !

Carnet de Voyage

Découvrez nos dernières pépites

Noli Jeux Corée du Sud

Noli Jeux Corée du Sud

NOLI : Depuis plusieurs millénaires, les jeux mêlent « imagination », « stratégie » et « activité physique », La compétition et le hasard rendent les jeux passionnants. A l’instar du sport, ils offrent divertissement et permettent de tisser des liens sociaux.

Rose de Damas (Bulgarie)

Rose de Damas (Bulgarie)

Rosa Damascena ou Rose de Damas est notamment produite en Bulgarie. Venez découvrir la fabrication de cette huile de rose de sa récolte jusqu’à sa distillation.

Survol en avion du pays angevin

Survol en avion du pays angevin

Prenez de la hauteur en survolant le pays Angevin ! Saumur, Rochemenier, Candes-St-Martin, Montsoreau, l’abbaye royale de Fontevraud et Chinon.

Parlez-nous de vos projets

Un devis, une discussion, nous sommes à l’écoute de vos projets événementiels,
 de voyages, qu’ils soient professionnels ou personnels